Visite de votre logement : les 10 règles à respecter

LES VISITES sont souvent la phase la plus délicate du processus de vente.
Un achat immobilier comporte toujours une part de raison et très régulièrement un coté « coup de coeur ». Un acquéreur se décide dans les 30 premières secondes de sa visite le plus souvent.

Il faut donc respecter quelques règles importantes :

Bien accueillir

Un sourire…c’est souvent beaucoup pour des acquéreurs timides qui ne sont pas à l’aise de rentrer chez vous !

Les bruits gênants sont à proscrire !

Eteignez la télévision, éloignez le chien qui aboie, …

Aérez votre logement

L’aspect olfactif est très important et aura un impact positif comme négatif sur votre visite. Evitez les odeurs fortes de cuisson, les odeurs de « renfermé » …


Eclairez vos pièces sombres

Tous les volets doivent être ouvert et n’hésitez pas à allumer vos éclairages dans les pièces aveugles ou trop sombres.

Rangez autant que possible

Même si c’est souvent difficile, surtout avec des enfants, essayez de maintenir un environnement ordonné pendant les visites.

Ne « pistez » pas votre acquéreur

Invitez-le à rentrer dans les pièces : certains restent parfois sur le palier et n’osent pas rentrer dans les chambres par exemple. Restez près de lui dans ses déplacements, mais sans l’étouffer : laissez-le pénétrer seul dans chaque pièce.


Ordonnez votre visite

Ne commencez pas par les placards, buanderie, garages et WC ! Débutez toujours par ce qui semble être le meilleur atout de votre logement ou la plus grande des pièces.

Objectez judicieusement

Les acquéreurs soulignent souvent les défauts de votre bien ou les critères qui ne répondent pas à leur recherche (taille des pièces, exposition, étage, état de la cage d’escalier…). Vous pouvez contre argumenter mais n’en faites pas trop. Votre acquéreur souligne votre « mauvaise exposition » Est/Ouest, c’est pourtant l’idéal pour les gens qui travaillent : Soleil du matin et du soir ! Mais parfois il est inutile d’objecter : une chambre de 9m²….restera une chambre de 9 m²…

Ne vous braquez pas

Certaines questions ou remarques peuvent vous paraître très indélicates. Restez calme et répondez brièvement et clairement aux questions qui peuvent vous déranger (Vous l’avez acheté quand et combien ? Pourquoi n’avez-vous pas fini cette pièce ?


La cause de la vente

Question fréquente et souvent légitime de vos acquéreurs qui chercheront surtout à déceler votre empressement dans un but de négociation. Répondez systématiquement à cette question honnêtement mais sans jamais montrer votre empressement de vendre si c’est le cas.

Zoom sur…la visite avec votre conseiller en Immobilier :

Si vous êtes présent, laissez-le faire. S’il ne détaille pas tout ce qui vous semble important, n’intervenez pas ! N’oubliez pas qu’un acquéreur a des yeux et qu’il posera naturellement les questions qui lui semblent nécessaires. Votre conseiller viendra vers vous s’il n’a pas la réponse.

Si vous êtes absent, c’est parfois mieux ! Certains acquéreurs seront plus à l’aise dans leurs réactions, dans leur déplacement et se projetteront plus facilement dans le logement.

Ces conseils peuvent vous intéresser

Accepter la bonne offre : la bonne méthode pour vendre

Accepter la bonne offre : la bonne méthode pour vendre

Comment se préparer et bien vendre son logement ?

Comment se préparer et bien vendre son logement ?

Expertiser votre logement, quels sont les diagnostics nécessaires ?

Expertiser votre logement, quels sont les diagnostics nécessaires ?